Luc Sensébé nous a quitté

Après une carrière comme hématologiste au CHU de Brest et l’obtention d’une thèse de science, Luc Sensébé a rejoint L’Etablissement Français du Sang (EFS). Directeur médical et scientifique de la Région centre, il met en place une activité de recherche sur les cellules stromales mésenchymateuses (CSM) créant une équipe avec Pierre Charbord. Au sein de l’EFS il est responsable des programmes cellules souches adultes de l’établissement. Depuis 2012 il avait rejoint sa ville natale, Toulouse, où il codirigeait le laboratoire STROMALab CNRS/EFS/Université Paul Sabatier à Toulouse.
Il était reconnu comme un expert international dans le domaine des cellules souches adultes et il a à ce titre coordonné deux programmes de recherche Européens (CASCADE and REBORNE) qui ont donnés des développements au travers de programmes en cours. Il a été le Chair du Comité MSC de l’ISCT de 2011 à 2016. Il était toujours membre de l’Agence de la biomédecine.
Luc s’est passionné très tôt pour les cellules souches mésenchymateuses. Il a été pionnier dans la caractérisation moléculaire et fonctionnelle de ces cellules et a cherché à comprendre leurs propriétés communes ou différentes selon l’organe ou le tissu humain dans lequel elles résident. Il a alors vite compris le potentiel thérapeutique de ces cellules en médecine régénérative et dans d’autres applications médicales telles que des pathologies inflammatoires grâce à leur propriété unique d’immuno-modulation. Il a donc beaucoup œuvré pour amplifier en masse et en condition GMP ces sous-populations cellulaires. Luc s’est également impliqué dans la biosécurité de ces cellules en étudiant leur stabilité génétique point longtemps bloquant pour leur utilisation clinique. L’ensemble de ses travaux a permis l’initiation et la réalisation de plusieurs essais cliniques.
Il disparait au moment où ses cellules préférées une fois de plus font l’objet d’un intérêt particulier pour contribuer à la prise en charge des patients COVID19.
La SFTCG et toute la communauté des chercheurs et cliniciens du domaine des cellules souches regrette déjà l’enthousiasme, l’esprit visionnaire de la science, la rigueur, l’objectivité, l’originalité et l’extrême empathie de ce médecin et chercheur.